FaFaMag

Accueil AFRO-MANAGER AFRO-MANAGER DU MOIS: Takine Camara la « Queen Boss »

AFRO-MANAGER DU MOIS: Takine Camara la « Queen Boss »

par La Rédaction

Takine Camara, d’origine malienne, mère de 3 enfants est créatrice et fondatrice de la marque Beauté Charismatik. C’est une femme à mutiples facettes qui met ses talents au profit de la mode et de la peinture en mettant en avant la culture et les matériaux africains. Avec elle, de la mode à l’art il n’y a qu’un seul pas. Allons à sa découverte!

Un parcours jalonné par de belles expériences

Passionnée, créative, professionnelle et ambitieuse; ma passion pour la mode est née depuis ma jeune enfance. Beauté Charismatik est une marque de vêtements spécialisée dans la confection de tenues modernes et traditionnelles. J’utilise spécialement le bazin, c’est une étoffe qui depuis deux décennies est un véritable phénomène de mode et social en Afrique de l’ouest et plus particulièrement au Mali. C’est au Mali que toute la sous région vient chercher la précieuse étoffe. À travers le bazin, mon objectif est d’asseoir une notoriété à ma marque en mettant en valeur mon pays d’origine. Ainsi, je me différencie des autres créatrices dans une ère où la tendance est plutôt au tissu wax.

“Ne pas négliger la communica-tion car c’est le nerf de la guerre”.

Je voyage aux quatre coins du monde pour aller à la rencontre d’autres univers afin de parfaire mes collections : Dubaï, Inde sans oublier la terre mère qu’est l’Afrique en passant par le Mali et le Sénégal où je collabore avec quelques artisans.

Cette première lancée dans le monde de la mode africaine m’a ouvert beaucoup de portes  et m’a permis de participer à des concours de beauté de renoms tel que Miss Bénin France, Miss Guinée,Miss Mali,  Miss Peul, Miss Afro Ethnic, Miss Peul, Miss Afrique de l’ouest et Miss Gambie où les candidates ont eu le prestige de défiler avec mes créations pour le plus grand plaisir des spectateurs.

J’ai pu nouer des partenariats de prestige avec WATI B pour la Nuit du Mali où j’ai eu le privilège d’habiller le directeur artistique de l’événement, avec l’artiste Cheick Tidiane Seck; avec l’UNESCO  pour l’événement  » LA PAIX AU MALI »; avec Nour Boutique où j’ai pu réaliser mon premier défilé en Afrique, plus précisément à Dakar. J’ai notamment eu à participer à des compétitions à l’international, à Londres par exemple.

Mokobe a été le parrain de mon premier Fashion Show.  J’ai aussi travaillé avec lui  sur son clip avec Oumou Sangaré pour les 15 ans de la voix du Mali.
La concrétisation d’un de mes rêves a été celui d’habiller la grande Diva Internationale Oumou Sangaré pour son premier concert à Dubaï.
J’ai eu aussi le privilège et l’opportunité d’être membre du jury aux concours de Miss Gambie et de Miss Afrique de l’Ouest à Marseille. Que de belles expériences en somme!

S’entraider entre femmes

Aider d’autres femmes entrepreneures est crucial pour moi. D’ailleurs, j’ai créé un salon qui a beaucoup de succès « Queen Boss », je prépare actuellement la 5ème édition qui aura lieu en 2021. Ce salon permet de faire la promotion de l’entrepreneuriat au Féminin, en leur permettant d’exposer leur produit et d’étendre leur réseau professionnel.
Mon autre activité est la peinture, créer est pour moi une véritable passion! Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une attirance pour l’Art, que ce soit le stylisme et la création.

Mon autre activité est la peinture, créer est pour moi une véritable passion! Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une attirance pour l’Art, que ce soit le stylisme et la création. La peinture s’est imposée à moi d’elle-même. C’est un moyen d’expression faisant appel à mes sens et me permettant d’exprimer mes émotions.

“L’ART EST LE MOTEUR DE MES ACTIONS !”

Le meilleur moyen de faire connaître mon entreprise est indéniablement la communication sur les réseaux sociaux. Sur ma page Facebook Beauté Charismatik, j’ai plus de 16 K d’abonnés qui me suivent et me soutiennent. Ce qui peut poser problème c’est le  » copier coller » par des personnes intéressées par vos créations qui ne vont pas se gêner pour aller voir la concurrence et leur demander de copier exactement le même modèle, ce qui est vraiment dommage dans notre communauté. Pour y faire face, le mieux c’est de protéger les photos partagées sur les réseaux en y mettant le logo de son entreprise.

Le conseil que je donnerais à une expatriée qui souhaiterait entreprendre c’est de bien analyser et d’étudier le marché  local, réfléchir  en amont au financement, créer une entité juridique, ouvrir un compte en banque, développer le produit, ensuite communiquer et vendre le produit. Être patiente et professionnelle !

Roky Niane

Related Articles

Laisser un commentaire