FaFaMag

Accueil INVESTISSEMENTSCONSEIL DU MOIS CONSEIL DU MOIS: Au cœur de la gratuité partielle

CONSEIL DU MOIS: Au cœur de la gratuité partielle

par La Rédaction

Dans un atelier de couture très exigu situé dans le 18éme arrondissement de Paris entre bruits et odeurs aux senteurs de l’Afrique, nous retrouvons pléthore de GP. GP : cet acronyme vous parle forcément si vous avez déjà envoyé un colis de la diaspora vers l’Afrique en ayant recours à ce service qui relève de l’informel. La Gratuité Partielle (GP) c’est le terme utilisé en routine pour désigner les personnes qui, compte tenu des conditions de voyage avantageuses transportent des colis moyennant finance.

Au départ très répandu chez les personnes dont la famille proche travaille dans les compagnies aériennes, le métier de GP s’est peu à peu répandu. En effet, pas besoin d’un statut particulier pour exercer ce métier. Très onéreux en temps mais surtout en énergie, il demeure tout de même une profession a priori très rentable. Comme nous le racontent certains GP, s’ils font des allers – retours à intervalle régulier ce n’est pas uniquement pour le plaisir de voyager. La plupart se targuent donc d’avoir un retour sur investissement suffisamment conséquent.

Réussir son activité

Même si le métier de GP semble très attrayant, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une activité à hauts risques. Du point de vue du professionnel, nombreux sont les pièges à éviter, à tout prix, pour s’en sortir. Pour y faire face et réussir votre activité, nous vous donnons quelques conseils :

– Entre le transport de produits illicites et ceux illégaux tels que les documents administratifs, il est primordial d’être sur ses gardes quand on veut exercer ce métier.  Pour plus de prudence, la meilleure stratégie à adopter est de fouiller les colis devant la personne qui vous les a remis et ainsi vous assurer qu’aucun produit dangereux n’a été dissimulé à votre insu.

–  Alors que le GP transporte des colis destinés aux parents de sa clientèle, il se retrouve très vite à payer des charges qui n’étaient pas prévues au départ. Souvent dans la ligne de mire des douaniers, ces frais non négligeables doivent être anticipés. Seulement comme le dit le célèbre adage, l’expérience fait la différence et plus vous gagnerez en expérience, plus vite vous arriverez à les cerner et donc à anticiper.

–  Une autre paire de manches est de fidéliser sa clientèle et accroître son marché. Pour plus de visibilité, vous pouvez vous faire confiance et avoir recours au « bouche à oreille ».
Néanmoins avec l’avènement des réseaux sociaux, la meilleure option est d’indiquer au moyen d’une publication minimaliste, les informations concernant votre voyage (Date, lieu de départ et de destination sans oublier un numéro de téléphone pour vous contacter). Vous pouvez également vous inscrire sur des plateformes dédiées spécialement au GP : colis-gp.com

–  Pour mettre en confiance vos clients, choisissez un lieu de dépôt neutre et mettez-les à leur aise. Ne refilez pas le colis à un autre GP si vous n’avez plus assez de place pour honorer toutes vos demandes et respectez vos délais de livraison. Prenez le temps de prévenir le client si vous deviez avoir du retard, car sans le savoir, vous mettez votre intégrité à rude épreuve.

–  Même si certaines circonstances peuvent faire que le prix des billets augmente, comme ce fut le cas avec la crise sanitaire, il est important que vos tarifs ne fluctuent pas. Fixez vos prix ! Établissez des partenariats avec les agences de voyages ou directement avec les compagnies. Organisez-vous en groupement pour donner de la force à votre activité et ainsi devenir de réels concurrents des sociétés de FRET ou de la poste.

–  Pour fidéliser votre clientèle, formalisez votre activité et faites signer des contrats à vos clients. Souscrivez à des assurances pour vos bagages, ceci vous évitera de devoir payer de votre poche si jamais un colis est perdu.

Si vigilance, anticipation et honnêteté sont les maîtres mots qui régissent le métier de GP, du côté du consommateur il est d’une nécessité absolue de bien choisir à qui on a affaire. Lorsqu’on interroge les consommateurs, on se rend très vite compte que les inquiétudes se situent autre part. Nous vous aidons à choisir votre meilleur GP.

–  Certaines publications sur les réseaux sociaux peuvent être très attrayantes, apprenez à distinguer le vrai du faux. Une offre de GP à 4 euros le kilo, à moins d’une promo, ressemble plus à de l’arnaque. Méfiez-vous donc !

–  Faites recours au GP dont vous avez des retours fiables ou à défaut dont vous avez souvent entendu parler. Quoi de mieux que de confier son colis à une personne digne de confiance. Une fois que vous avez déniché la perle rare, restez lui fidèle.

–  Vous utilisez ce service pour la première fois ou bien vous avez un besoin urgent d’envoi mais votre GP est indisponible, faites un tour sur le site colis-gp.com. Non seulement vous pourrez choisir votre GP mais surtout vous pourrez vous baser sur les retours d’expérience.

– Ce secteur relevant de l’informel, il est courant de remettre son colis à un GP sans signer de contrat au préalable. Pour éviter les vols et petites surprises, évitez d’envoyer des colis qui peuvent faire l’objet de convoitise. Privilégiez un service plus sûr où vous ferez jouer la carte de l’assurance si vous êtes confronté à un problème quelconque.

–  Certains GP par manque d’honnêteté feront en sorte de vous faire payer le service deux fois :  une fois au moment du dépôt et une deuxième fois au moment du retrait par la personne à qui est destiné le colis. Si vous avez déjà payé le service, prévenez la personne qui doit retirer le colis pour éviter tout malentendu. A défaut demander une facture, ou un reçu qui confirme que les frais ont déjà été avancés.

–  Assurez-vous de noter l’adresse de l’endroit où se fera le retrait et ne tardez pas trop à vous alarmer si votre colis n’arrive pas à destination au moment convenu. Contactez assez vite le GP pour savoir où en est votre colis. Ne laissez pas traîner les choses.

–  Notez les informations vous concernant sur votre colis. Cela permettra de vite le retrouver au moment du retrait et d’éviter les échanges.Méfiance, fidélité et sens du détail, voilà ce qu’il vous faut si vous voulez faire bon usage de ce service!

Marieme Ndjim

Related Articles

Laisser un commentaire