FaFaMag

« Nous rencontrons beaucoup de difficultés pour nous approvisionner parce que nous ne produisons rien, localement » nous dit Bijou Sy à propos du made in Sénégal pour le secteur de la mode.

Cette phrase sonne dangereusement dans le contexte actuel. En effet, la « seconde d’après », chaque pays fermait ses frontières !
FaFa Mag a souhaité faire un tour d’horizon sur la percée des produits africains sur le marché international. Nos épices, céréales deviennent des denrées très prisées pour leurs vertus nutritionnelles.

La clientèle n’est plus exclusivement africaine. Entre le Sénégal et la France, Anta Pierre et Ndeye LY nous parlent de leur passion, leur travail pour promouvoir le made in Sénégal.
Et pour commencer cette année avec une motivation sans faille, Takine Camara, la Queen Boss aux doigts de fée, nous ouvre les portes de son univers artistique haut en couleur !

Malgré la situation actuelle, l’Afrique a le vent en poupe, alors profitons-en !

#brillerensemble
La Grande Kagni