FaFaMag

Accueil CULTUREENTRE NOUS ENTRE NOUS: Aurore Dioré et Maya Dione

ENTRE NOUS: Aurore Dioré et Maya Dione

par La Rédaction

ENTRE NOUS: Aurore Dioré et Maya Dione

L’art de vivre sa passion

L’une  était juriste, avant de franchir le cap et se consacrer, entièrement, à sa passion, le coaching. L’autre est une mordue de mode qui ne jure que par les tendances. Seulement, vivre dans deux univers totalement différents n’empêche pas la coach Aurore Dioré  et la styliste modéliste conseillère en image, Maya Dione, d’avoir le cœur qui bat pour tout ce qui sublime intérieurement et extérieurement la personne. Des femmes qui en imposent par leur détermination.

Coach Aurore Dioré

Une touche à tout à l’énergie débordante

Elle a la bouille des beaux jours. Un visage qui rayonne de sourire et de bonne humeur. Juriste de formation, Aurore Dioré a exercé dans un cabinet  d’avocats parisiens en mobilité internationale pendant trois ans, avant de tout plaquer pour se consacrer entièrement à sa passion: le coaching.

Mais avant de s’engager sur ce terrain glissant qui a la cote sur les réseaux sociaux depuis un bon moment déjà, la jeune ivoirienne a fait un tour à la case langue. Elle devient professeur d’anglais, avant d’entamer sa reconversion définitive et de faire des réseaux sociaux son terrain d’exercice.

Il faut dire qu’il lui a fallu un bon moment avant de sauter le pas. La naissance de son deuxième enfant sera le déclic. Les choses se précipitent. Dès lors, le choix s’impose à elle pour ne pas passer à  côté de son épanouissement personnel: « C’était dur d’allier ma vie professionnelle et celle d’épouse. Quand j’ai eu mon 2ème enfant, je ne me suis plus sentie à ma place et avais l’impression de devoir faire encore mes preuves. Vu la distance entre le travail et mon domicile (3h aller/retour), j’ai changé de métier et je suis devenue professeure d’anglais »  Un virage vertigineux qui, s’il ne lui apporte pas la richesse comme Crésus sur le moment, lui permet « d’allier plus facilement (sa) vie de mère et celle professionnelle« . Un nouveau souffle qui lui donne un  coup de pouce pour se lancer et conquérir le cœur de ses followers.

Touche à tout pleine d’énergie, la jeune mère de famille mise sur ses passions et son quotidien pour faire la différence: « J’ai commencé Instagram et YouTube en parlant de ma reconversion professionnelle, puis j’ai parlé de ma vie de maman, de mes passions pour le chant, la danse, et bien sûr pour le cinéma africain ». Un pari qui semble lui réussir puisqu’il lui permet d’être polyvalente et de s’investir dans plusieurs domaines.

Mais c’est surtout pour la consommation communautaire qu’elle garde une passion sans commune mesure. Comprenant les enjeux, cette mère de famille encourage la communauté afro a plus de solidarité. D’ailleurs, sur ces réseaux sociaux, elle incite à cette forme de consommation pour faire décoller les entreprises: « Consommer communautaire, c’est développer et soutenir les entreprises noires, c’est faire confiance à des personnes qui ont des projets et des compétences professionnelles. » Un esprit d’enracinement qui ne l’empêche pas de s’ouvrir aux autres.

La trentenaire née en France cultive un amour inconditionnel pour l’Afrique, terre d’origine de ses ancêtres. Un amour  qu’elle entretient jusque dans la fiction. Les séries africaines et sénégalaises, plus particulièrement, sont son pêché mignon. Une autre manière de poursuivre l’aventure. Au bonheur de ses followers.

compte personnel @aurorechitchats 

compte juridique @monamielajuriste 

chaînes Youtube: AuroreChitchats et MonAmieLaJuriste

Rama SAKHO

Maya Dione, styliste modéliste, conseillère en image

Une fashion woman aux doigts de fée

Styliste, modéliste et conseillère en image de par sa formation, Maya est bien évidemment une férue de mode. Malgré un emploi du temps bien chargé, elle arrive à concilier vie de famille et vie professionnelle, non sans avoir parfois des craintes justifiées. Car pour Maya, le véritable défi dans son domaine est d’arriver à allier le travail parfois dangereux et l’éducation de son enfant en bas âge: « Je concilie ma vie familiale et ma vie professionnelle difficilement, car je veux être présente dans deux mondes totalement différents. Avoir un enfant à bas âge, s’en occuper pleinement, tout en travaillant avec des matières qui sont parfois dangereuses est quasiment impossible » Mais la détermination vient à bout de tous les obstacles. Et cela, Maya l’a bien compris.

Malgré tout, elle reste convaincue que la mode, une passion naturelle chez elle, a une place capitale pour l’estime de soi et, surtout, l’image que l’on dégage vis-à-vis de notre entourage. Quand on demande à Maya ce que lui invoque la mode, une pléthore de mots lui viennent à l’esprit: « la confiance, l’amour, l’audace… » Avant qu’elle ne clôt ainsi le débat: « Le style vestimentaire prédomine sur tout, c’est un art qui met en exergue les goûts et les envies ». Parole d’une mordue de la mode qui ne jure que par les tendances.

Son amour pour la mode lui fait rejoindre l’équipe Fafa Mag, dès le début. Une publication sur Facebook l’aura conquise, avant que sa cousine ne l’encourage à contacter la coordinatrice du magazine. Depuis, cette passionnée ne regrette pas de faire partie de l’aventure. Au sein du magazine, elle gère la rubrique mode et c’est grâce à son œil d’experte que l’on découvre les nouvelles tendances. Une conseillère en image au fait des tendances du moment qui nous guide et nous montre comment se sublimer avec goût et élégance.

En une année d’existence, Maya juge le bilan du magazine très positif et encourage les membres de l’équipe à continuer sur leur lancée en faisant toujours preuve de rigueur et de détermination. Une détermination qu’elle cultive dans la vie de tous les jours.

Rama Sakho

Related Articles

Laisser un commentaire