On ne peut faire l’impasse sur cette fête de l’amour. La Saint Valentin, fête de tous les espoirs, fête de tous les fantasmes, fêtes de tous les aprioris, fêtes des remises en question aussi pour celles et ceux qui regardent le miroir en face. 

 

Malgré les clichés qui l’entourent, malgré les plus folles histoires qui la nourissent, chacun, à sa manière, fête l’amour. Amour perdu ou retrouvé, amour qui brûle encore de sa belle flamme, amour qu’on espère vivre ou revivre enfin… Qui sait?

 

La Saint Valentin, dépouillée de toute son historique païen, pourrait être un prétexte saisi par chacun pour jauger, faire le bilan de l’année écoulée en Amour, se projeter, repartir du bon pied, renoncer parce qu’on souffre ou faisons souffrir tant, ou tout simplement rester dans les mêmes effluves d’un amour sincère et réciproque basé sur le respect, le partage, le soutien, l’entraide, la compréhension…. Et j’en passe!

 

Réfléchir aussi sur le chemin parcouru à deux, alors que souvent beaucoup sont seuls-es: seuls-es dans leurs attentes, seuls-es dans l’espoir et le désespoir,  seuls-es dans les soucis du quotidien. 

 

Si proches, mais si lointain!

 

Célébrer l’amour, c’est aussi faire un bilan de sa relation pour voir ce qui mérite d’être gardé pour le vivre intensément à deux ou pas, ou tout simplement d’être amélioré au besoin. Car parfois, il suffit juste d’un petit geste, d’une parole tant attendue pour que la flamme renaisse. Mais pour cela, il faut que chacun y met du sien.

 

Bonne fête de la Saint Valentin à tous les amoureux ou pas, à deux ou en solitaire. Car, d’une certaine façon, s’aimer déjà soi-même est le premier pas vers un amour sincère de l’autre.

About the author

La Rédaction

Leave a Comment